Marquage au Sol Industriel

En milieu industriel chaque chef d’établissement doit analyser les flux de circulation interne et mettre en place un plan de circulation, qui limite les risques de collisions.

Le marquage au sol délimite les différentes aires d’activités de l’entreprise.

Le marquage au sol détermine les zones de stockage des zones de circulation, évitant les risques liés à l’encombrement : chutes, heurts.

Le marquage au sol des aires d’évolution en fonction des flux des produits et des matériels qui doivent y circuler doit être suffisant et explicite, respectant les largeurs minimales ou maximales en fonction des véhicules et de leurs gabarits.

Le marquage au sol des aires de circulation des piétons et des engins, de panneaux indicateurs, de croisement, de limitation de vitesse, de priorité, fait respecter le plan de circulation mis en place. L’absence de signalisation des zones à risque particuliers et d’accès réglementés, comme les RIA et issues de secours, génère un manque d’information ou de rappel des consignes très préjudiciable à la sécurité.

DLMarquage est une société spécialisée dans le marquage au sol, nous étudions avec vous les contraintes liées aux différents sols et à leur utilisation, de manière à déterminer le meilleur choix de produits en fonction de l’accroche nécessaire et de l’abrasion.

Notre gamme de produits PEINTURES ROUTIERES ou RESINES DE SOLS vous apporteront le meilleur rapport qualité/prix.

Avec notre expérience et votre connaissance des lieux, nous optimiserons ensemble les flux, améliorerons la sécurité en réduisant les risques et dangers.

Marquage au Sol Routier

Le marquage au sol, ou signalisation routière horizontale en France est régi par l’arrêté du 10 mai 2000 (conformité des produits), par l’Arrêté de 1967 (convention internationale de Vienne sur la signalisation routière) et par l’Instruction interministérielle sur la signalisation routière, en particulier la 7e partie du livre I de la Signalisation Routière. L’arrêté interministériel applique le marquage au sol à toutes les voies ouvertes à la circulation publique (art.44), tant en milieu urbain qu’en rase campagne : les routes interurbaines et urbaines (autoroutes, voies rapides, voies rapides urbaines, routes nationales, routes départementales, routes communales), mais également l’ensemble des espaces publics ou privés correspondants (parkings publics ou commerciaux, zones d’activités industrielles ou commerciales).

Le marquage au sol routier traduit les dispositions du Code de la Route : règles de stationnement (places réservées PMR, livraisons, arrêts de bus…), interdictions, priorités, stops, céder le passage, délimitations de voie (bande de rive, d’axe…). Le marquage au sol constitue une aide importante à la conduite en canalisant les flux de circulation, précisant le code de la route et guidant l’usager.