Les circulations des piétons sont soumises à de nombreux risques liés à l’activité au sein de l’entreprise.

Selon que les piétons circulent :

  • Avec Charges : chariots, transpalettes…,
  • Sans Charges (d’une zone de travail à une autre, à travers des ateliers),
  • Selon les horaires (entrée sur le site, pauses, sorties de site) mais toujours en composant avec la circulation des engins.

Les flux sont divers en fonction des horaires et les accidents du travail surviennent le plus souvent en entrée et sortie de site de travail.

La mise en sécurité des piétons répond non seulement à l’application des réglementations, mais aussi au bon sens en observant et en prenant en compte les déplacements des piétons au cas par cas : quel est le cheminement le plus court, le plus habituel vers les diverses zones de travail, de pause, d’entrées et sorties des locaux journellement utilisés par le personnel de l’entreprise ? Ainsi les visiteurs ou entreprises extérieures non habitués à circuler doivent pouvoir trouver facilement les zones autorisées de déplacement en toute sécurité.

Le marquage au sol permet de différencier et sécuriser les zones de circulation piétons des zones de circulation d’engins et contribue à diminuer le risque d’accidents du travail.

DLMarquage : la solution aux problèmes de sécurité en entreprise.

 

 

La circulation des piétons se fait dans des couloirs, appelés voies piétonnes, délimités par deux bandes de marquage au sol (si la voie piétonne se situe contre un mur, une seule bande est nécessaire) et ponctués de logos piétons.

Traversant un flux d’engins, la zone piétonne (qui correspond à un trottoir dans la rue) devient un passage piéton de couleur et largeur identiques à la zone piétonne.

Les coloris peuvent varier : blanc, bleu ou jaune, ils dépendront du coloris de fond du sol d’origine pour ressortir le plus possible : on évitera le blanc sur un sol pâle et le bleu sur un sol foncé.

Les passages piétons peuvent être pleins ou peint une bande sur deux. Dans le premier cas, les passages piétons seront donc bicolore : les bandes de délimitation en 10 cm et la moitié des passages piétons peuvent être blancs, les logos piétons et l’autre moitié des passages piétons peuvent être en jaune ou bleu. Dans le deuxième cas, l’ensemble sera de la même couleur.

Une couleur supplémentaire peut être mise en place dans le cas de zone de posture : descendant de son chariot le long d’un rack et y remontant immédiatement sans aucun autre déplacement piétonnier après chargement, le personnel se situera dans une zone qui n’est pas une zone piétonne, interdite à toute circulation, même piétonne qui est destinée à protéger le personnel lorsqu’il n’est pas possible d’intégrer une zone piétonne. Cette zone est délimitée par une bande en 0,10 mètres généralement de coloris jaune à 0,50 mètres de la bande de délimitation de stockage en hauteur ou de l’aplomb des racks.

 

Largeur minimum des voies de circulation piéton Circulation à sens unique Circulation a double sens
Piéton seul 0,80m 1,50m
Piéton avec charge 1,20m 2,00m
Transpalette manuel 1,50m 2,50m
Transpalette électrique 2,00m 3,30m