Marquage Zones Piétonnes

Le marquage au sol pour les zones piétonnes vous permet de contrôler les flux de déplacement, l’accès aux zones restreintes et zones interdites au personnel et au public.

Avant d’installer un marquage au sol, il est important d’identifier les déplacements des piétons et des véhicules et d’évaluer les points dangereux, zones de croisement par exemple.

Le saviez-vous ?  

Dans les cas où il est nécessaire, le passage piéton est matérialisé au sol par des marques sur chaussée définies comme suit par l’article 118 de l’instruction interministérielle sur la signalisation routière (IISR) 7e partie, qui s’impose à tous les gestionnaires de voirie ouverte à la circulation publique :

– Bandes Rectangulaires ou Parallélépipédiques Blanches. 

– Parallèles à l’Axe de la Chaussée.

En milieu industriel, comme sur la route, le passage piétons indique une traversée de voie empruntée par des véhicules. La voie piétonne, elle, matérialise un trottoir: bordée de 2 bandes si elle ne se trouve pas accolée par un côté à un mur, des bureaux ou longeant des racks en continu, d’une largeur minimale de 0.80m, de 1.20m pour piéton avec charge et de 2m pour double sens, elle se transforme donc en passage piéton à chaque traversée d’engins.

No Comments

Sorry, the comment form is closed at this time.